L’hiver s’approche petit à petit, et votre système de chauffage ne fonctionne plus vraiment bien. Donc vous avez décidé de le changer. Ce qui paraît évident, c’est que vous ne savez pas comment y parvenir. Le plus simple serait alors de faire confiance à un professionnel qui se chargera de vous faire le travail. Ou alors vous pourriez vous rendre sur des sites internet pour prendre des conseils. Nous allons vous parler de la citerne à fioul qui occupe une place importante, sinon la plus importante. Nous conseillons le site duraplas.net qui est une boutique qui commercialise entre autres, des pulvérisateurs, des cuves à fioul, et beaucoup d’autres utilitaires pour l’agriculture et l’élevage.

Qu’est-ce qu’une citerne à fioul ?

Une citerne à fioul (ou cuve à fioul) est un réceptacle qui peut stocker du fioul ou du carburant. Les citernes à fioul ne peuvent contenir que des quantités limitées de fioul. Le site duraplas.net propose des cuves pouvant contenir de 720 à 18 000 litres. Les cuves sont généralement à double paroi, et peuvent être utilisées à l’extérieur et à l’intérieur selon le type. Chaque cuve a une jauge ultrasonique, ou mécanique, un volucompteur, et un pistolet de distributions. Il existe beaucoup de modèles de citernes à fioul. Plusieurs questions vous chatouillent l’esprit, lorsque vous voulez choisir votre cuve.

a quoi sert une cuve a fioul
Pour choisir une cuve à fioul, il faut examiner plusieurs critères. Vous devez faire d’abord savoir où installer votre citerne dans votre maison ou votre lieu de travail. C’est le premier critère à prendre considération : où mettre ma citerne ? La seconde question que vous devez également vous poser, c’est : « Je consomme en moyenne quelle quantité de fioul durant l’année ? » Si vous trouvez des réponses à ces deux questions, alors vous pourrez choisir idéalement une citerne a fioul. Considérant la seconde question, il est conseillé de prévoir une quantité correspondant au minimum à votre consommation annuelle de fioul.
Cependant, nous vous conseillons de choisir une cuve suffisamment grande. Ça permet de faire des économies. Il est à noter que la contenance d’une cuve de fioul varie entre 500 litres et 2 500 litres. Nous allons maintenant vous aider à choisir l’endroit où mettre votre citerne à fioul. Vous avez le choix entre à l’intérieur ou à l’extérieur.
Si vous optez pour une installation à l’extérieur, sachez qu’au dehors, la cuve doit impérativement être équipée d’une protection les intempéries, et d’un couvercle de sécurité, afin d’éviter que le combustible ne s’échappe. Il faudra aussi ajouter une protection contre les UV (la cuve doit avoir des parois opaques, ou un coffrage dédié). Dans tous les cas, et spécialement dans les régions où les risques de gel sont fréquents, il faudra impérativement s’approvisionner en fioul de qualité supérieure, un fioul qui présente une meilleure résistance au froid.
Maintenant, si vous préférez mettre votre citerne à fioul à l’intérieur, il faudrait alors savoir qu’elle peut être enterrée ou aérienne. Beaucoup de foyers préfèrent les cuves aériennes qui peuvent être posées à même le sol, parce qu’elle constitue une solution économique. Les cuves enterrées encombrent moins le logement, mais nécessitent des travaux d’installation assez importants. Si vous retenez la solution de l’intérieur, vous devez penser à bien vous renseigner sur les mesures de sécurité à respecter lors de l’aménagement de l’espace de stockage.

Quel matériel choisir ?

Pour votre cuve à fioul, il est important de savoir quel matériau choisir. Sur le marché, deux sortes de cuves sont disponibles. Il y en a en plastique, et il en existe en métal (acier). Les cuves en plastiques sont celles que la plupart des ménages utilisent. Les cuves en plastique (polyéthylène) sont peu onéreuses. On comprend alors pourquoi ils ont un tel succès. Mais il n’y pas que l’avantage économique. Les cuves en plastique présentent également l’avantage d’être très peu encombrantes. De plus, elles retiennent les odeurs de fioul et on peut aussi éviter les rouilles. Préférez les cuves à double couche pour plus de fiabilité. Les citernes en métal, elles, ont une très bonne résistance aux chocs. Elles sont parfaites pour les installations qui demandent une grande contenance en fioul (les immeubles, les exploitations agricoles, etc.) Là aussi, nous vous conseillons vivement les cuves à double paroi. Elles garantissent une sécurité contre les fuites de fioul.

Coût d’une cuve de fioul

Il y a une diversité de citerne à fioul. Et les prix divergent. Pour déterminer le prix d’une citerne à fioul domestique, on considère plusieurs critères. Mais principalement, trois critères sont d’abord à considérer. Il s’agit du matériau utilisé, de la capacité, et du type de cuve. Le prix diffère selon les régions, les installateurs et la qualité du produit. N’hésitez donc pas à faire plusieurs devis avant choisir une cuve. Pour une cuve normale de 1 000 litres, vous aurez besoin d’au moins 500 euros. Profitez du comparateur de prix du site duraplas.net pour faire votre choix.

cuves-fioul-presentation

Le nettoyage d’une citerne à fioul

Pour des questions de sécurité et d’économie, et autres, vous devez nettoyer régulièrement votre cuve de fioul. Le nettoyage permet d’éviter les salissures de votre système de chauffage. Avec le temps, il y a toujours un phénomène de condensation qui fait apparaître de l’eau dans la cuve. De plus, un dépôt de résidus se constate aussi. Le mélange de l’eau et de ce résidu nuit à la cuve. Lorsque la boue formée par l’eau et les sédiments est aspirée par le circuit de chauffage, le gicleur s’endommage de façon prématurée, impactant considérablement la combustion du fioul. Une cuve propre permet de préserver les performances du système de chauffage de votre maison. Aussi la rouille peut altérer l’étanchéité des cuves, entraînant ainsi des fuites. Le fioul trouve alors le chemin pour se répandre dans le sol si vous avez une cuve enterrée, ce qui est néfaste pour la nature et l’environnement.
L’entretien d’une cuve se fait généralement de la même manière. Vous devez d’abord ouvrir le trou de démontage des canalisations. Ensuite, vous devez pomper le fioul et les résidus qui éventuellement restent dans la cuve. Nettoyez ensuite les parois de la cuve. Inspectez les parois et identifiez les possibles traces de corrosion. Enfin, détectez les points de fuite avec des capteurs et un système ultrason. Faites appel à un professionnel si vous peinez à nettoyer vous-même votre cuve.

A propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.